Sélectionner une page

Bonjour à toi et bienvenue sur mon blog, le début d’une nouvelle aventure.

Depuis des années je pense et tourne autour du pot à me demander si je devrais me lancer ou pas. Et bien tu sais quoi? Je me lance enfin et j’ai bien l’intention de m’y tenir. C’est bien le début d’une nouvelle aventure!

Je m’appelle Mathilde, j’ai 32 ans et j’habite à Glasgow en Ecosse. Je suis ce que l’on appelle une francaise expatriée et j’adore ça. Avant d’arriver en Ecosse, j’ai fait quelques détours et j’ai habité en France, en Angleterre, au Japon et en Australie. J’ai depuis 4 ans posé mes valises ici au pays du kilt, de la pluie et du whisky!

château d'Ecosse

Vivre Santosha sort tout droit de mon esprit et de cette idée que j’ai depuis des années à créer une commaunauté bienveillante, un endroit simple et chaleureux où de nombreux sujets liés au développement personel peuvent être abordés. Je souhaiterais échanger et donner des conseils sur des choses qui me passionnent comme la pratique du yoga, les principes d’Ayurveda, être à l’écoute de son esprit et son corps, et comment (re)trouver l’équilibre et être capable d’apprécier les petites choses de la vie.

L’origine du nom – Vivre Santosha

C’est un peu pour ca que j’ai choisi ce nom: « vivre Santosha » – tu vas me dire, mais quelle langue as tu choisi? Et bien vu que je suis une passionée de yoga et d’ayurveda (si tu ne connais pas, j’en parlerais plus tard), beaucoups de mots appartenant à ces disciplines sont tirés du Sanskrit (une langue ancienne et jadis parlée en Inde). Ces mots ont souvent une signification forte qui est difficile à retranscrire et qui pourtant se rattache à des principes importants. Alors « santosha », si le décompose on trouve ‘sam’ qui veut dire « totalement » ou « complètement » et ‘tosha’ qui signifie « l’acceptance » ou encore « le contentement ». Donc si on rattache tout on arrive à « l’acceptance totale » ou le « contentement complet ».

Si tu es un yogi, tu te rappelleras que Santosha c’est le deuxième des cinq Niyama des Yoga Sutras de Patanjali. C’est une vertu importante que tu connais déjà peut être. Si tu es nouveau ou nouvelle dans le monde du yoga, alors cette dernière phrase ne va pas te parler, laisses moi t’expliquer rapidement. Les Yoga Sutras sont un livre incontournable de l’histoire du yoga, un peu comme une bible, qui liste les principes du yoga, comment devenir un yogi et atteindre le bonheur et équilibre suprême. Ecrit par le sage Patanjali, il y a de ça quelques siècles, il décrit dans ce livre les « huit piliers du yoga » qui établissent une ligne de conduite à suivre pour les yogi. Les Niyama sont le second pillier et représentent les vertus et attitudes que l’ont doit cultiver.

coucher de soleil

Santosha c’est notre capacité à accepter les choses telles qu’elles sont, accepter notre quotidien et y trouver du plaisir, c’est se contenter de se que l’on à et réussir à trouver le bonheur à travers ce que l’on possède et surtout ce qui nous entoure déjà (je ne ne parle pas uniquement du côté matériel). C’est être capable de réussir à se satisfaire ce que nous sommes, de trouver du positif aux petites choses de la vie et accepter les challenges et les moments difficiles en les voyant comme des moments dont on peut apprendre et dont on peut tirer des leçons de vie importantes.

Nous savons bien tous que la vie peut parfois être injuste, mais vivre en se répétant ça tous les jours, c’est aussi se condamner à vivre une vie pas très satisfaisante, tu ne crois pas? Alors que si on choisi voir le bon côté des choses, que l’on relativise et qu’on cultive Santosha, et bien si un challenge ou un moment difficile vient à nous, on s’en sortira surement un petit mieux. Alors je t’entends en train de te dire mais qu’est ce qu’elle me raconte? En quoi ca va m’aider de savoir ca?

Le concept

Et bien c’est là toute la philosophie de mon concept et de mon blog. Si on abandonne les pensées négatives, et les schémas qui ne nous aident pas à avancer dans la vie, si on arrive à se satisfaire de se que l’on a plutot que de courir après le bonheur alors qu’il est surement sous notre nez, et bien je peux te guarantir que ca va t’ouvrir les yeux et surtout ton champ des possibles va grandir, TU vas grandir (pas en taille!) en tant qu’individu et tu trouveras le bonheur dans les petites choses, et surtout ton équilibre de vie.

Alors évidemment je ne dis pas que il faut être heureux, souriant et à fond tous les jours sans interruption, on a des jours avec et des jours sans et heureusement qu’on a besoin des jours sans car sinon on ne se rendrait pas compte du bonheur que les jours avec peuvent nous apporter. Il faut simplement trouver un équilibre, trouver ce qui fonctionne et vivre libre d’attentes.

Et pour moi cet équilibre ressemble à ce blog, j’ai un besoin de connecter avec des individus authentiques, qui sont sur leur chemin de la recherche de soi, qui ont des idées à partager, des visions du monde différentes de la mienne, des gens qui ont envie d’apprendre et d’éduquer.

Bouddha

Un peu de mon Histoire

Ces dix dernières années m’ont énormément fait grandir, mon chemin est un peu différent de celui que l’on suit normalement, je suis un peu de ceux qui ne rentrent pas dans les cases. Après mes études, au lieu de chercher un boulot et de « commencer ma vie », je suis partie au Japon pendant un an, toute seule, un voyage dont je me rappelerais toujours, initiateur de choses incroyables. Mes voyages ont été formateurs, challenging, intenses mais si je devais tout refaire, je ferais la même chose. Chaque année de ce chemin m’a permis de rencontrer les bonnes personnes, des individus inspirants, qui m’ont souvent apporté des perspectives nouvelles sur le monde et qui n’ont fait que grandir ma passion pour le bien être.

Esthéticienne de formation, je me suis vite tournée vers le côté holistique plutot que le côté beauté du métier. Au fil de mes expériences professionelles, j’ai pu prendre soin d’un grand nombre de client(e)s qui m’ont fait confiance, dans des pays différents. Cependant, qu’importe la langue, le pays, la culture, tous ont en commun des tensions émotionnelles que le corps retient, et qui en conséquence peuvent engendrer des problèmes somatiques comme des douleurs chroniques.

J’ai très vite compris qu’apporter un regard authentique et humain aux gens qui souffrent de maux psychosomatiques, ainsi que de leur apporter une libération à travers un massage ou un soin du visage par example, peut réellement changer quelquechose en eux. Je me considère bien loin d’être une experte en la matière mais je reconnais le don du toucher que je possède, et j’ai passé les dix dernières années à essayer de le perfectionner et à comprendre le lien entre le physique et le mental, le spirituel, le psychique et le corporel. J’ai encore un bien long chemin à parcourir, mais j’ai envie de faire la route avec d’autres individus à travers cette plate-forme. (Tu peux en savoir plus sur mon aventure ici : https://vivresantosha.com/a-propos/)

massage

Mon défi

Une célèbre recherche de Philippa Lally (2009, University College London) nous dit qu’il faut en moyenne 66 jours pour former de nouvelles habitudes. A travers ce premier article, je me lance le défi de tenir un journal et d’y écrire tous les jours, 3 choses positives dans ma journée qui ont fait que finalement, ce jour là n’était pas si mal. 66 jours pour cultiver santosha et apprécier les choses de la vie, apprécier que malgré les challenges, il y a du bon quelque part.

66 jours, c’est un peu plus de 2 mois – pendant 2 mois chaque semaine je partagerais un article avec toi sur ce blog où je t’expliquerais ou j’en suis dans mon challenge et aussi des astuces pour cultiver santosha, mais pas que, des astuces bien être à travers le yoga, des conseils en ayurveda, de l’énergétique et du massage.

Ce challenge est bien sur ouvert a toutes et a tous, et je serais ravie d’entendre ton histoire, tes moments de doutes, et surtout, partages toi aussi ces 3 petites choses qui ont fait que finalement ta journée n’était pas si mal. Je suis super excitée à l’idée de commencer tout ça. Crois en tes rêves et apprecie le chemin vers l’accomplissment de toi.

Mathilde

vivre santosha - auteur

 

Si vous avez aimé cet article, partagez le :)
%d blogueurs aiment cette page :